Beach sunset tiny.jpg

MARION SOULAGES

Praticienne de la PSYCHOTHÉRAPIE,

Certifiée FF2P (Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse)

&  Certificat Européen de Psychothérapie (CEP)

Psychothérapie ou simple clarification ponctuelle d'un problème, traitement de stress post-traumatique, accompagnement au deuil....

Un des fondements du travail thérapeutique que je propose est que chacun de nous porte une sagesse intérieure qui sait comment trouver, dénouer, dérouler le fil qui conduit hors de son propre labyrinthe de complexités si seulement le thérapeute peut accompagner ce déroulement en favorisant l'expression de cette sagesse intérieure ou principe inné de croissance. 

Cette sagesse va bien au delà de ce que le mental peut en faire ou expliquer.

Elle est souvent organique.
  
Par mon écoute bienveillante de ce qui vous amène à venir consulter et de ce qui vous fait souffrir, vous allez pouvoir écouter et rencontrer les maux de votre cœur, de votre corps, de votre âme. A partir de ce lien grandissant à vous-même et de la relation de confiance que nous aurons pu établir, vous allez pouvoir faire de la place à ce qui vous habite, rencontrer les valeurs et croyances limitantes qui génèrent tension, angoisse et désaccord/dés-aimance de vous-même et qui ne vous permettent pas d'être vous -même.
Au fil des séances vous retrouverez confiance en vos valeurs personnelles profondes et en ce qui vous anime et serez plus proche de ce qui est bon pour vous. Votre relation aux autres et au monde changera; votre vie retrouvera un sens et vous serez suffisamment autonome pour devenir créateur de votre vie.

 
image000000_10.jpg

La tâche de la psychothérapie est d’aider la personne à obtenir, grâce à une relation spéciale avec un thérapeute, une bonne communication à l’intérieur d’elle-même. Une fois qu’elle y est parvenue, elle peut communiquer plus librement et plus effectivement avec autrui.

Carl Rogers

 

QU'ATTENDRE DE VOTRE DÉMARCHE DE PSYCHOTHÉRAPIE ?

 

Pour répondre à cette question je vais citer des extraits de « Les Thérapeutes d’Alexandrie » de Jean-Yves LELOUP (Ed Albin Michel) :

" Chez les Thérapeutes, il nous est offert un lieu, un espace où on peut se poser la question : « qu’est-ce que je désire vraiment, quelles sont les valeurs qui orientent ma vie ? ...

...La maladie pour les thérapeutes d’Alexandrie vient de ce que l’homme a perdu l’orientation juste de son désir...

Ce n’est pas évident de découvrir notre véritable désir, de le « désidentifier » du désir de notre environnement, de notre père, de notre mère, de tous ceux qui ont marqué et marquent encore notre existence. Qu’est-ce que je désire vraiment ? Qu’est-ce que je veux vraiment ? Si l’on peut répondre à cette question, l’on ne se porte pas si mal. On va chez les Thérapeutes pour arrêter de désirer du désir des autres, pour sortir des désirs de l’environnement qui nous manipule, des désirs qui dans notre inconscient agissent à notre place, ce qui nous déséquilibre, nous rend plus ou moins schizophrène, c’est-à-dire nous sépare de notre être et de notre désir essentiel...

On est dans une démarche où il s’agit d’observer les passions, les émotions, les impulsions qui nous habitent. Pas pour les détruire, pas pour les nier, mais d’abord pour les observer et pour s’en désidentifier. Il peut y avoir de la colère en nous, mais nous ne sommes pas cette colère. Il peut y avoir de la jalousie, mais nous ne sommes pas cette jalousie. Il s’agit d’observer les émotions, les pulsions, les passions qui nous animent et qui peuvent provenir d’événements du passé qui se projettent sur le présent, et être libre de ces émotions, de ces pulsions, de ces passions...

Le thérapeute prend soin du désir, des valeurs qui orientent le désir, sachant que le malaise, la souffrance viennent de ce qu’on est coupé de son désir, coupé de son être essentiel. Le malheur c’est d’avoir perdu cet espace de silence et de liberté à l’intérieur de soi…..

...La thérapie est une voie de connaissance. Nous avons perdu la connaissance de la réalité parce que sur cette réalité nous projetons sans cesse notre mémoire, notre passé, et nous ne voyons pas les choses telles qu’elles sont. Le thérapeute a pour fonction d’aider la personne souffrante à retrouver la vision juste des choses, à voir clair. Lorsque nous sommes malades et malheureux nous ne voyons pas le sens de ce qui nous arrive. On peut souffrir, on peut avoir mal, mais si on peut donner du sens à cette souffrance, on souffre moins. A travers les expériences de la maladie, les expériences de la souffrance physique ou psychique, il peut y avoir un travail intérieur qui se fait, et cela doit être écouté et accueilli…"

 

APPROCHE CENTRÉE

SUR LA PERSONNE

(A.C.P.)

Photo Isabelle Chevrier.jpg

RESPIRATION

HOLOTROPIQUE

PROPOSITIONS

Quatre axes pour votre démarche

 
P1040270-ConvertImage.jpg

             I.M.O. / EMDR

(STRESS POST TRAUMATIQUE)

Océan

MANDALA DE L'ÊTRE

PRENDRE CONTACT

Sur rendez-vous

06.78.93.70.54

 

QUI SUIS-JE ?

Mon parcours, débuté il y a plus de 35 ans, est jalonné autant par le travail sur moi même que par les diverses formations professionnelles que j'ai suivies :

* Certifiée par l'IFRDP (Dijon) Psycho-praticienne dans l'Approche Centrée sur la Personne (Carl Rogers, Mouvement de la Psychologie Humaniste).

* Certifiée par le GROF INSTITUTE (USA - Californie) à la Psychologie transpersonnelle et à la Respiration Holotropique.

* Formée à la Résolution et l'Intégration par les mouvements oculaires pour le traitement du stress post-traumatique (IMO) par Richard Ouvrard. Cette approche est une proche cousine de l'E.M.D.R.

* Formée à l'Accompagnement des personnes en deuil par la Fédération Vivre son deuil

 * Certifiée par l'école ISTOR (Paris) en 1985, Relaxologue biosynergiste, synthèse des différents courants de relaxation existants et incluant la sophrologie.

* Formée au Mandala de l'Être  avec le Dr Richard Moss : pratique pour apprendre à être davantage dans le moment présent.

Depuis quinze années je poursuis un cheminement avec cet enseignant, à mi-chemin entre la psychothérapie et la spiritualité.​

* Je suis en supervision continue pour ma pratique professionnelle et respecte la charte éthique de ma profession.

J'aimerai conclure par ces deux extraits :

Le premier de Bérénice Dartevelle : "Souvent je m’émerveille du client, il ne le sait pas…. De sa puissance de vie, envers et contre tout, lui qui a frôlé la mort (parfois)…. De son intelligence à se mouvoir en lui, de son courage, c’est tellement plus facile de rester dans sa carapace…. C’est un « amour » où se mêlent la plus grande intimité –car le client m’a ouvert les portes de sa fragilité, et je l’accompagne, au fil de l’instant, dans le plus subtil au-dedans de lui. Et la plus grande distance, car je n’ai pas d’autre lien avec lui que ce partage-là, momentané et intense, pas plus que de possession de lui, je sais qu’il disparaîtra de ma vie comme il y est entré. Cet amour-là, il est dans l’instant. Il est intense, et détaché, je n’attends rien de lui, reconnaissance, amour en retour….. Il me semble qu’à ces moments-là, je l’aime lui, mais à travers lui, toute l’humanité. Il ne le sait pas, le client…. Il est possible qu’au niveau non-conscient, confusément, il le sente…. Je suis simplement « centrée sur la personne ».

 

Le deuxième de Jean-Yves Leloup dans "Les Thérapeutes d'Alexandrie" : "Le Thérapeute apprend à écouter dans la nature, il apprend à écouter le vent, la sève, le logos qui fait vibrer les mille et une choses du monde. Il apprend à écouter la nature, avant d'écouter la personne qui vient le voir.....

Le Thérapeute a en lui un certain goût, une certaine saveur de l'Être. Même au cœur des situations les plus difficiles, dans les eaux les plus boueuses, il discerne la proximité de la source, la fraîcheur de la source. On va le voir pour retrouver la fraicheur perdue du cœur intelligent capable d'accueillir la présence de l'être en toute chose".

 

06 78 93 70 54

©2020 Marion Soulages Praticienne certifiée | Mentions légales | Politique de confidentialité